top of page
DSC08995.JPG

Agnès Butet

Fabriquer des performances liminales pour s'extraire, méditer, explorer, transformer, détourner, dériver, digresser, sillonner, sculpter, toucher, paysager, danser.

Les performances liminales sont des objets de recherche chorégraphiques produits avec peu de moyens, elles sont le premier seuil expérientiel d’une idée qui s’impose au besoin de gestes et d'expressions. Ces objets sont ensuite voués à être déclinés et à prendre des formes et des formats divers selon les circonstances de production. Ils peuvent donner lieu à différentes performances, actions et vidéos, en solo, en groupes, qui peuvent aussi être réunies dans des programmes.

Au départ, il s’agit souvent d’opérations de détournements d’objets, de textes, ou de gestes ordinaires, ces détournements agissent comme des réponses instantanées aux perceptions intérieures extérieures du monde qui m'interpellent, m’interrogent ou m'indignent. S'y mêlent des processus d'expériences kinesthésiques et cinétiques soutenus par la lecture et l'écoute de philosophes. Entre déconstructions et reconstructions, j’associe ensuite des fragments d’analyse (de mouvements, d’images, de sons, de signes, de mots) et par compilations et dérivations j’invente des danses.

bottom of page